Vilard

Vilard

Je me présente, Ntwari Hervé Vilard, un des membres de la famille du TDV.   Cela fait deux ans que j’ai eu la chance de découvrir le TDV, un endroit paradisiaque, une famille de personnes merveilleuses où tout est fait et donné avec grand amour, un endroit idéal pour retrouver le vrai sens de la joie et de véritables moments de convivialité, des soirées autour du feu animées par des chants, des récits pour enfants, tout couronné par un ciel aux étoiles filantes, un vrai paradis.  

 

Au TDV, j’ai fait des connaissances, que ce soit par échange verbale ou même à travers l’expression du visage, le visage d’un de ces petits anges que j’ai toujours voulu tenir dans mes bras à chaque fois que je les croise, ces enfants du TDV qui dansent chaque soir au pas rythmé par ces belles mélodies : « On dirait », une de mes chansons préférées. Au TDV, on ne vit pas la réalité du monde, ce monde de stresse permanente, de solitude, de routine et de réglementation. Au TDV, on se permet la folie, à la découverte de la nature profonde d’un être, celle que nous cache le monde sans « folie ».  

 

Chaque jour que j’ai passé au TDV, c’est comme si le temps passait dix fois plus vite que le temps normal. Et mon cœur disait, et si l’été pourrait se prolonger pour y rester encore et encore. Mais, il y a toujours ce retour à la réalité qui nous rattrape !   Je remercie toutes ces âmes généreuses, Jean Armand qui m’a fait découvrir le TDV et toutes ces personnes qui rendent le séjour agréable, enfants, animatrices et animateurs, Top Z et Z. J’aime le TDV, j’aime les « TDVES », #TDVFOREVER !

Rémi

Rémi

J’ai découvert le TDV en 2003 (je crois, même plus sûr!) via mon parrain Francis (AKA le Z infirmer / linger / cuisto du séjour 1). J’y suis resté de longues années et j’ai eu un peu toutes les casquettes : top Z, animateur, puis directeur et Z. L’évolution de mes projets familiaux m’a un peu éloigné de la colo ces 2 dernières années mais je suis ce qui s’y passe avec beaucoup d’attention, et avec la certitude que j’y retournerai aussi.

 

Je rejoins de nombreux témoignages qui m’ont précédés sur un point, c’est qu’il est compliqué de décrire avec des mots les sentiments que l’ont peut connaître au Temps des Vacances. Si je dois résumer ce que ça m’évoque quand on m’en parle aujourd’hui, ce sont avant tout des rencontres. Au TDV j’ai rencontré des gens incroyables, tellement que j’en ai sûrement oublié certains, bourrés de qualités humaines; j’ai d’ailleurs toujours dis que c’étaient les gens qui la font vivre qui font la richesse de cette association. De ces rencontres me sont restées de nombreuses relations qui comptent et qui marqueront ma vie encore dans le future : mes 2 futurs témoins de mariage par exemple sont des amis que j’ai rencontrés lors de ma première année d’animation à la colo; de nombreux autres amis me restent de ces 5 années d’animation plus quelques unes de direction.

 

La direction a d’ailleurs été une expérience aussi formidable, qui m’a servi dans bien d’autres aspects de ma vie et aujourd’hui encore dans mon métier de prof, quand à ma façon d’appréhender les relations humaines et d’essayer de comprendre les gens (surtout les plus jeunes que moi!) . Ce qui était aussi génial dans cette fonction, lors des rares moments d’accalmie qu’elle offre (parce qu’on bosse quand même hein!), c’est qu’elle permet de prendre de la hauteur, de voir la colo qui tourne si bien, d’observer « de l’extérieur » comme les gens qui y sont vivent bien ensemble et en même temps trouvent chacun leur place.

 

Ce vivre ensemble qu’on retrouve chaque été est la meilleure réussite du TDV à mes yeux, et c’est ce qu’il faut garder à l’esprit pour guider ses évolutions dans le futur.