Retraitée depuis 2017, habitant la région parisienne, je viens au TDV régulièrement, depuis 2015

J’ai connu le TDV par l’intermédiaire d’une autre bénévole, très investie, la très populaire Yolande.

Je viens à la colo en tant que cuisinière.  Nous sommes généralement 3 ou 4 par équipe. Les équipes sont constituées de retraités, de jeunes, de personnes encore en activité. Un mélange générationnel qui donne de la richesse à mes semaines d’été. Au fil du temps, nous apprenons à nous connaître, à nous apprécier. Nous découvrons qui préfère éplucher les légumes et qui préfère fabriquer les gâteaux.

(Parce qu’il faut savoir qu’au TDV, nous mangeons beaucoup, beaucoup de gâteaux !)

Ce ne sont pas les enfants qui m’ont insufflé l’envie de venir mais la curiosité de découvrir ce que l’on appelle « colonie de vacances » et de plus, c’est pour moi, l’occasion de passer une semaine avec mon amie Yolande, de revoir Jean-Armand, un des fondateurs de l’association, que j’ai connu très très jeune…et sa femme Florence.

Je ne suis jamais allée en colonie de vacances ou en camp d’ados pendant mon enfance. Je n’avais donc aucune idée de l’organisation que cela demandait. De l’investissement humain, matériel. Et surtout de l’énergie qu’il faut avoir pour encadrer des enfants.

A chaque nouvelle semaine passée au TDV, je suis époustouflée par tous ces jeunes animateurs et animatrices qui bouillonnent d’idées de jeux, d’activités de toutes sortes, qui sont sur le « pont » de 7h30 du matin à minuit. Franchement je leur tire mon chapeau.

Leur énergie est une des motivations qui me poussent à revenir au TDV. Je me dis que si ces jeunes sont capables de donner autant, moi en tant que retraitée je dois être capable de les entourer, d’être présente et de donner un peu de mon temps pour les épauler.

Je pense qu’un adulte qui a une semaine de son temps à donner, qui aime travailler en équipe, et qui se plaint régulièrement de l’indifférence des jeunes, devrait venir obligatoirement vivre une semaine au TEMPS DES VACANCES .  Sa vie pourrait en être transformée !