C’est le hasard qui m’a fait croiser la route du Temps des Vacances. Alors étudiante, je sortais d’une expérience décevante en tant qu’animatrice dans une colonie dont l’organisation reposait essentiellement sur l’accompagnement d’activités de consommation et donnait peu de place aux initiatives. Je cherchais donc un centre de vacances qui laisse la part belle au vivre ensemble, à la liberté, à l’autonomie et au respect du rythme des enfants. J’ai déposé ma candidature sur un site internet et c’est ainsi que j’ai rencontré Jean-Armand. Séduite par le projet de l’association, je me suis lancée dans l’aventure et j’ai vécu mon premier été au TDV. C’était il y a dix ans, depuis, je ne l’ai plus quitté !

En tant qu’animatrice, puis directrice de séjour et Z, j’ai véritablement été conquise par l’esprit de famille, de fête, de solidarité et de coopération qui règne dans ce lieu hors du commun. Chaque bénévole qui entre dans l’association, quel que soit son rôle, participe, à un moment ou un autre, à l’entretien, à la rénovation, à la gestion ou à l’animation de la maison ; ce qui fait que chacun s’y sent chez soi ! Toutes les énergies qui s’investissent lors des différents temps forts de l’année insufflent une âme à cette colonie. Elles en font un endroit magique où l’amitié est reine, où nos rêves se réalisent et où notre confiance en l’avenir se voit sans cesse décupler.

Il y a quelques années, Ludovic, mon compagnon, a décidé de m’accompagner un été. Alors qu’il n’avait jamais mis les pieds dans un centre de vacances, il a eu un vrai coup de cœur pour cette aventure. C’est d’ailleurs au TDV qu’il m’a demandé en mariage. Nous avons décidé d’y célébrer notre engagement : un merveilleux moment qui a scellé d’autant plus fort les liens qui nous unissent à cette colonie. Je me souviens que cet été-là, tous les enfants, les animateurs et les Z, soit près de cent-cinquante personnes, se sont rassemblées devant nous pour chanter en l’honneur de notre union. D’y repenser me donne encore des frissons. Le TDV a aussi ce pouvoir : nous faire éprouver des émotions extraordinaires et fabuleuses.  

Chaque année, malgré la distance – nous habitons en Picardie -, nous essayons de partager le plus souvent possible le plaisir de vivre des moments ludiques et conviviaux au Temps des Vacances. Nos deux enfants, Léandre et Élise, nous y accompagnent désormais. Ils ont été bercés par l’atmosphère festive estivale alors qu’ils étaient encore dans mon ventre et j’espère pouvoir leur transmettre avec le temps toutes les belles valeurs qui nous animent…